100 %

Le département placé en vigilance sécheresse

Vous êtes ici

Précédent

La Préfecture du Nord demande à tout le monde (particuliers, agriculteurs, industriels...) de réduire sa consommation d’eau jusqu'au 15 avril.

Publié le 17 janvier 2020

Eternelle prolongation... En avril 2019, alertée par le niveau des nappes phréatiques dû à deux années de sécheresse relative couplée à des températures en hausse (qui provoquent plus d'évaporation), la Préfecture décrétait l'alerte sur certains bassins versants du département.

Etendue à tout le Nord, puis renforcée et prolongée à de nombreuses reprises, l'alerte sécheresse cède donc la place en ce début d'année à une "vigilance sécheresse" jusqu'au 15 avril 2020.

Celle-ci n'est certes plus contraignante mais nous alerte sur la nécessité de réduire nos consommations plutôt que d'attendre d'hypothétiques (et nombreux) mois réellement pluvieux associés à une baisse des températures annuelles -laquelle, dans le contexte de réchauffement global, semble hors de propos.

La preuve en chiffres, relevés à la station météo de Lille-Lesquin :

  • 2019 : 628 mm de précipitations cumulées, soit -15% par rapport à la moyenne 1981-2010 (qui est de 742 mm). Température moyenne annuelle : 12°C, soit +1,2°C par rapport à la référence 1981-2010.
  • 2018 : 620 mm de précipitations cumulées, soit un déficit de 16% par rapport à la norme et 12,1°C de température moyenne (+1,3°C)
  • 2017 : 655 mm de précipitations (-12%) et 11,9°C de moyenne annuelle (+1,1°C)

Nb : il faut remonter à 2016 et ses 823 mm de précipitations pour trouver une année au-dessus de la norme pluviométrique, à une nuance près : l'excédent avait été porté par un mois de juin arrosé par de très fortes précipitations orageuses (souvenez-vous des inondations à Wambrechies), qui ont ruisselé et n'ont été que peu absorbées par les sols...

À ce titre, et afin d’anticiper une dégradation supplémentaire des nappes, tous les usagers, qu’ils soient particuliers, professionnels, collectivités ou agriculteurs sont invités à réduire leurs consommations d’eau et à éviter les utilisations qui ne sont pas indispensables, afin de permettre une recharge conséquente des nappes phréatiques.

Pour plus d'information, prenez contact avec le service Eau Environnement de la Préfecture : 03 28 03 83 00 |  ddtm-see@nord.gouv.fr

Adoptez les bons gestes !

Dans ce contexte, chacun est invité à utiliser l’eau avec modération et à faire preuve de civisme :

  • Fermer le robinet pour se brosser les dents - Économie moyenne : 10 litres.
  • Remplir le lavabo pour se raser - Économie moyenne : 18 litres.
  • Se doucher plutôt que se baigner - Économie moyenne : 140 litres.
  • Laver son véhicule dans une station - Économie moyenne : 140 litres.
  • Privilégier le lave-vaisselle et le lave-linge bien remplis
  • Poser des aérateurs d’eau sur les robinets - Économie moyenne : 6 litres par minute.
  • Placer une bouteille d’eau (pleine) dans le réservoir de chasse d’eau - Économie : 1,5 litre à chaque utilisation.
  • Faire la chasse aux robinets qui fuient et réparer les fuites de chasse d’eau
Economiser l'eau