100 %

« Wambrechies a été pour moi une grande aventure »

Vous êtes ici

Précédent

Daniel Janssens a tenu sa dernière cérémonie de voeux en tant que maire de Wambrechies lundi 13 janvier. Entre annonces et bilan, retour sur une belle soirée empreinte d'une émotion palpable.

Publié le 16 janvier 2020

L'ovation est longue, chaleureuse, porteuse d'un sentiment partagé de gratitude.

Le public, debout, salue l'homme qui quitte l'estrade pour la dernière fois, après 43 années de vie publique qui l'ont conduit à la tête de la commune en 1994 puis à la vice-présidence de Lille Métropole Communauté Urbaine et de la Métropole Européenne de Lille. 

Quatre décennies marquées du sceau de la métamorphose pour sa ville de coeur, pour laquelle (on ne se refait pas), Daniel Janssens a encore plein de projets en cours et à venir qu'il a doctement détaillés devant son dernier parterre et que voici résumés :

 

Une fin de mandat tout feu, tout flamme

La cour du château va se transformer (projection d'artiste)

Finition des abords du château de Robersart

Ce sera la cerise sur le gâteau. Après la transformation du parc et la rénovation du château, un kiosque sort de terre à l'entrée du parc et la cour de la bâtisse va être repensée "par des paysagistes spécialisés pour s'inscrire dans la perspective et la prolongation de notre superbe parc en un jardin qui lui donnera un attrait supplémentaire et terminera l'ensemble de ce joyau patrimonial constitué du château, du parc de Robersart et du jardin de la Comtesse" (en savoir +)

Finition de l'Ecospace

Si la construction de l'hôtel n'est pas encore achevée, le parc d'activité Ecospace commence à trouver son rythme de croisière, après des débuts qui ont vu plusieurs commerces fermer leurs portes. Une situation due à des retards dans les travaux que Daniel Janssens "regrette vivement", en soulignant que "d'autres structures, entreprises, commerces, professions libérales, crèches, restaurants se sont heureusement installés avec succès dans cet espace respectueux de l'environnement".

Ce petit dernier des parcs d'activités wambrecitains est l'illustration du développement du potentiel économique local dont Daniel Janssens a rappelé qu'il porte aujourd'hui 5 500 salariés contre 1 000 lors de son arrivée à la tête de la commune, en 1994.

Une nouvelle mairie, adaptée aux défis futurs

Une nouvelle mairie

Afin d'accompagner "l'augmentation sensible de la population wambrecitaine (...) nous avons décidé de réhabiliter l'Hôtel de Ville". En l'agrandissant -notamment par la jonction de l'actuelle mairie à l'Hôtel de Ville 1868- et en l'adaptant aux normes de sécurité et d'accessibilité. "Ce choix a aussi été dicté par la nécessité de répondre aux normes environnementales et de réduire drastiquement notre empreinte carbone -ce faisant, nous ferons des économies de fonctionnement, profitables à tous".

Cette réhabilitation, sur laquelle nous reviendrons prochainement sur wambrechies.fr, a déjà débuté aux travers d'études de faisabilité mais aussi, vous l'avez peut-être remarqué, de la création en cours du futur parking communal. Celui-ci "libèrera au moins 27 places de stationnement public" en centre ville pour une livraison attendue "à la fin du printemps".

 

Les bâtiments et la production de la distillerie seront préservés

Sauvegarde de la distillerie

La distillerie Claeyssens a été vendue par ses propriétaires à la société Sofim début 2019. Soucieux "du maintien de sa production et donc de ses emplois (...), ainsi que de la préservation de ses bâtiments et de son process, tous deux classés à l'inventaire des monuments historiques", le maire est revenu sur le protocole d'accord signé avec l'acquéreur, Page24.

Un accord qui garantit "la reprise de la production et la gestion de cet espace muséographique mettant en valeur le procédé historique de la fabrication du genièvre".

"J'en suis très heureux", a-t-il précisé dans un large sourire, "car qui aurait pu imaginer Wambrechies sans son genièvre réputé au-delà de nos frontières, et amputée de sa distillerie ?"

 

INVITES
Trois invités sont intervenus lors de cette soirée au nom des mondes associatif et économique : Cyril Lebon, président de l'Espoir Cycliste Wambrechies Marquette, Lionel Beghin, gérant de la poissonnerie/traiteur La Ligne installée dans l'Ecospace et Stéphane Bogaert, président de Tos Distillery, branche de Page24 qui a acquis la distillerie.

Une ligne de tramway reliera Wambrechies à Lille à moyen terme.

Développement du réseau de transports en commun métropolitain

Le maire, aussi vice-président de la MEL aux transports et à la mobilité, a fait un large point sur les évolutions à venir, notamment sur l'offre de "5 lignes de tramway dont une jusque Wambrechies" , ainsi que la mise en place "de la gratuité des transports publics métropolitains en cas d'alerte pollution et de mise en place de la circulation différenciée" (en savoir +).

Développement des services aux aînés

Si les dernières années ont été marquées par le développement des services à la jeunesse (triplement de la capacité d'accueil des mercredis récréatifs, augmentation de 30% des effectifs des accueils de loisirs, embauche de nombreux animateurs, équipements informatiques des écoles), 2020 verra le lancement de deux grands projets dédiés au bien être des aînés :

> La restructuration de la résidence Obert (en savoir +)

Voilà à quoi ressemblera le futur quartier du Vent de Bise

> la réhabilitation du Foyer logement Le Petit Paradis

48 logements adaptés aux séniors "dotés d'une salle commune pour continuer à servir les repas et y pratiquer des diverses activités" sortiront de terre en lieu et place de l'actuel bâtiment qu'il aurait été trop coûteux de garder et de rénover"En savoir +

Construction de logements

Daniel Janssens est longuement revenu sur ce qui lui est parfois reproché, à savoir de trop bâtir. Non sans avoir rappelé "qu'une de ses premières volontés a toujours été de préserver les 1 100 hectares de terres agricoles et paysagères", il a assumé cette politique de construction de logements visant à "maintenir un équilibre harmonieux entre le vieillissement et le renouvellement de la population. Depuis un certain nombre d'années, nous sommes passé de 2.9 personnes en moyenne par logement à moins de 2. Cela a de nombreuses incidences en cascade : sur les effectifs scolaires, sur nos recettes fiscales, sur les services publics, sur les commerces, sans oublier l’emploi qui peut être menacé si la ville stagne et vieillit. C’est pourquoi la ville construit, en nous appuyant sur les règles définies par le Plan Local d’Urbanisme."

Le maire a ensuite fait le point sur trois programmes, en cours ou à venir :

> Quartier du Vent de Bise

Les travaux sont en cours pour proposer, à terme, 106 logements qui devraient être livrés "fin 2021 / début 2022" (en savoir +)

> Domaine du Grand Air

Ce programme, longeant le parc Ecospace, est quasi achevé et disposera d'un parc public "pour permettre aux familles de disposer d'espaces verts, un lieu de convivialité pour parfaire le cadre de vie de ce nouveau quartier" (en savoir +)

> Ruelle de l'Agrippin

Un logement collectif est en train de sortir de terre à l'angle de la ruelle de l'Agrippin et de la rue du Général Leclerc (en savoir +)

 

"Merci, merci de m'avoir fait confiance"

Daniel Janssens quitte la scène politique fort d'un bilan flatteur. Il laisse une collectivité devenue attractive, rajeunie et en très bonne santé financière dont vous êtes, vous les Wambrecitains, avec la plaine agricole qu'il a su préserver et l'activité économique qu'il a su accompagner, les principaux bénéficiaires.

Loin de vouloir s'accaparer le bénéfice de cette réussite, il a longuement remercié les personnes qui l'ont accompagné à divers titres lors de ses quatre décennies de vie publique et insisté sur l'importance du travail d'équipe et la qualité des personnes qui l'ont aidé.

Maintenant que sa carrière politique s'achève, souhaitons-lui de vivre pleinement une belle retraite, loin du brouhaha médiatique. Et laissons-lui ses derniers mots : "Wambrechies a été pour moi une grande aventure"...

Réciproque, monsieur le maire.

 


 

Un décor fruité

Le service espaces verts, qui a scénographié et conçu le décor de la soirée, a ajouté aux compositions végétales (toutes replantées après la cérémonies) oranges et citrons pour agrémenter l'ensemble de touches de couleurs. 

On tente le coup sur nos sapins l'année prochaine ?


 

Il était une fois Wambrechies

(re)Découvrez ce beau reportage sur la commune proposé par Margaux de la chaîne Wéo, diffusé à l'occasion de cette soirée :

Wambrechies by Wéo