100 %

Règles de confinement et d'hygiène

Vous êtes ici

Précédent

Une nouvelle attestation, prenant en compte les annonces du 1er Ministre lundi soir, est nécessaire pour les déplacements individuels.

Publié le 26 mars 2020

Confinement -au moins jusqu'au 15 avril.

Une nouvelle version de l'attestation de déplacement dérogatoire est disponible sur le site du ministère de l'Intérieur. Il convient désormais d'y indiquer, outre la date de sortie, l'heure de début de sortie. Il s'agit d'une mention obligatoire, qui n'existait pas dans le formulaire initial et qui traduit les annonces de durcissement des règles de confinement faites par le Premier ministre Edouard Philippe le 23 mars. 

nb : vous pouvez toujours uiliser l'ancien modèle si vous y ajoutez l'heure de sortie à la main.
nb2 : en cas de sortie avec les enfants, seuls les parents ont l'obligation d'avoir une attestation de sortie, mais celle-ci doit mentionner leurs noms.

Les déplacements sont interdits jusqu'à nouvel ordre sauf dans les cas suivants et uniquement à condition d'être munis d'une attestation :

  • Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail ou déplacements professionnels ne pouvant être différés.
  • Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées.
  • Consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ; consultations et soins des patients atteints d'une affection de longue durée.
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants.
  • Déplacements brefs, dans la limite d'une heure quotidienne et dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile, liés soit à l'activité physique individuelle des personnes, à l'exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d'autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie. 
  • Convocation judiciaire ou administrative.
  • Participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.

> Les nouvelles attestations professionnelles et personnelles nécessaires pour circuler sont disponibles sous ce lien.

Amendes renforcées

Les infractions à ces règles sont sanctionnées d’une amende de 135 euros, de 1500€ en cas de récidive dans les 15 jours et de 3750€ assortis d'une peine possible de 6 mois de prison à partir de la 4e verbalisation en trente jours.

La Préfecture du Nord a du reste annoncé un renforcement des contrôles afin que le confinement soit mieux respecté.

 

Fermeture des structures municipales et des espaces publics

Dans le cadre de ce confinement, crèche, château Rouge, bâtiment de la mairie, salles municipales, complexe sportif, aires de jeux, parcs publics, château de Robersart, ludothèque, église (...) mais aussi les chemins de halage dans leurs sections auparavant interdites aux véhicules à moteur sont fermés jusqu'à nouvel ordre. 

Pourquoi se confiner ?

Règles d'hygiène

  • Se laver les mains très régulièrement
  • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir
  • Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
  • Eviter les rassemblements, limiter les déplacements et les contacts

En cas de signes d’infection respiratoire (fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés respiratoires) :

  • Si les symptômes sont légers (toux, fièvre), appelez votre médecin. Si au contraire les symptômes sont sévères avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement, contactez le Samu Centre 15
  • Evitez tout contact avec votre entourage
  • Portez un masque (sur prescription médicale)
  • Ne vous rendez pas chez votre médecin traitant ou aux urgences, pour éviter toute potentielle contamination

COVID-19 | Que faire en cas de symptômes ? | Gouvernement