100 %

Le compteur communicant Linky arrive

Vous êtes ici

Précédent

Lancée fin 2017, la campagne d'installation du compteur électrique nouvelle génération accélère sur Wambrechies. Au vu de la polémique nationale (dangerosité supposée, utilisation des données personnelles, possibilité de refuser l'installation...), il semble nécessaire de démêler le vrai du faux.

Publié le 30 août 2018

Si ce n'est déjà fait, vous devriez prochainement recevoir un mail ou un courrier d'Enedis (ex-EDF) vous informant de la date d'intervention chez vous d'un technicien pour procéder au remplacement de votre compteur électrique par Linky.

Connecté, ce nouveau compteur vous permet théoriquement de connaître précisément votre consommation électrique, et donc d'être facturé au plus près. Il s'inscrit en cela dans une directive européenne permettant aux consommateurs de participer activement à la gestion de leur consommation.

Son déploiement suscite cependant craintes et inquiétudes portées par les anti-Linky. Démêlons donc le vrai du faux.

Refuser son installation est sans conséquence

C'est faux. L'installation de Linky est obligatoire, la directive européenne ayant été transposée dans la loi française -comme toute directive. Il n'existe pas d'opposition recevable légalement, quelle que soit l'autorité qui prendrait un arrêté en ce sens (ville ou plutôt Métropole Européenne de Lille sur ce dossier).

En refusant qu'Enedis -ou un tiers mandaté- l'installe chez vous, vous prenez le risque d'une surfacturation liée aux frais engagés pour venir relever votre consommation ou, pire, d'une suspension de l'accès au réseau électrique. Enedis étant en situation de monopole, vous ne pourriez alors vous tourner vers un autre opérateur.

L'installation peut se faire sans votre accord

Ca dépend... de l'endroit où se trouve votre compteur. 

  • S'il est accessible depuis la voie publique ou dans votre cour/jardin ouvert sur l'espace public, le technicien peut procéder à son changement sans votre accord. Il n'a en effet pas besoin d'accéder à votre disjoncteur (situé dans votre habitation), bien que cela soit préférable pour pouvoir le régler sur la puissance maximum. Votre présence reste donc fortement conseillée.
  • S'il est à l'intérieur de votre habitation et que vous avez signifié votre désaccord, il ne peut pas procéder au changement.

Linky collecte vos données personnelles à votre insu

C'est faux. La Cnil (Commission nationale de l'informatique et des libertés) a strictement encadré la collecte de données par Linky. Celle-ci porte sur 3 domaines :

  • les index de consommation, ce qui ne change rien avec le passé ;
  • les données techniques du compteur, qui n'ont aucun caractère personnel, mais permettent à Enedis de connaître le bon fonctionnement du réseau électrique.
  • la courbe de charge, qui est la représentation graphique de votre consommation vous permettant de la suivre en temps réel ou presque ;

Cette donnée peut poser problème car elle permet de suivre vos usages électriques en fonction des heures de la journée, mais elle n'a lieu que si vous avez donné votre accord. Précisions importantes : seule votre consommation globale est enregistrée, pas les types d'appareils qui l'alimentent ; le pointage en temps réel est, de plus, interdit (intervalles de 10 minutes minimum).

Linky est dangereux pour la santé

C'est faux. Toutes les études sérieuses, celles de L'institut national de l'environnement industriel et des risques (Ineris), de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), du Laboratoire national de métrologie et d'essais (LNE), du Centre de recherche et d'information indépendant sur les rayonnements électromagnétiques (Criirem), entre autres, soulignent, en l'état des connaissances actuelles, l'absence d'effets sanitaires à court, moyen et long terme liés à l'exposition à son champs électromagnétique.

Linky permet la facturation sur la consommation réelle

En théorie. Linky permet de facturer mensuellement sur une base de consommation réelle. Tout dépend ensuite de votre fournisseur... qui n'a pas d'obligation légale à le faire plus d'une fois par an.

Enedis pourra couper à distance l'électricité

C'est vrai. Mais pas en cas d'impayé. Uniquement à la demande de l'occupant, ou quand un logement de dispose plus de contrat de fourniture, ou encore pour délester le réseau temporairement et de manière sélective en cas de surcharge.

Linky est cher

C'est vrai. Si son installation est présentée comme gratuite, il n'en est rien. Son coût de déploiement (intégré dans les factures électriques) est estimé à 14 ou 15 € par an pendant 10 ans pour chacun d'entre nous -lire le rapport de la Cour des Comptes à ce sujet, page 253 et suivantes du rapport, "Un dispositif coûteux pour le consommateur mais avantageux pour Enedis"

La pose n'entraîne pas de problème

C'est vrai. L'intervention dure en général une demi-heure et est sans conséquences. Mais à l'instar de toute intervention électrique, des cas de dysfonctionnements (d'appareils électroménagers, du compteur lui-même...) ont été signalés suite à une pose inadéquate. Ni plus ni moins qu'auparavant, quand vous remplaciez votre compteur hors d'âge par un compteur neuf, mais classique. L'UFC Que Choisir a réalisé à ce sujet un dossier très complet pour vous guider dans les demandes d'indemnisation.

Linky filme et prend feu

C'est faux. Caméra cachée, incendies spontanés, ondes létales, etc : la liste des rumeurs infondées autour de Linky est longue comme l'Amazone.

Par exemple, le problème de combustion spontanée que l'on retrouve régulièrement brandi par certains détracteurs au hasard des sites et forums du web : pensez-vous sérieusement qu'Enedis imposerait, dans un contexte de défiance marquée et dans un monde où la responsabilité légale est devenue la première grille de lecture, un compteur capable de réduire en cendre quelques 35 millions de foyers ?

En conclusion

Linky est donc loin du monstre dénoncé par ses opposants. Entre nous, heureusement.

Si le rapport coût/bénéfices est problématique, ce compteur ne dégrade pas votre environnement et vous permet de comprendre votre consommation grâce à la "courbe de charge" -et donc, peut-être, de la diminuer.

Au titre de la protection des données personnelles, cette fameuse courbe de charge peut cependant être refusée ce qui, corrélé à l'absence de contrainte légale de facturation mensuelle au réel, pose la question du bénéfice de la pose de Linky pour le particulier. Mais ceci est une autre histoire.

Enfin et pour ceux que Linky passionne, le très sérieux Canard PC lui consacre actuellement une enquête complète, disponible gratuitement en ligne.