100 %

Bords de Deûle d’ici à 2040, à vous la parole

Vous êtes ici

Précédent

La MEL vous invite jusqu'au 9 juillet à réagir sur les ambitions du projet "Bords de Deûle" qui vise à valoriser le canal de Lille à Wambrechies.

Publié le 06 mai 2021

La démarche Bords de Deûle a pour objectif de construire un véritable projet de territoire. Sa première phase a permis de définir une vision commune et « coconstruite ».

C’est sur cette base que la MEL souhaite aujourd’hui recueillir vos idées pour la rendre concrète.

>> Voir le dossier 

>> Contribuez à la démarche

 

Le secteur des « Bords de Deûle », c’est quoi ?

Il s’étend de l'extrémité nord du parc de la Citadelle à Lille jusqu'à Wambrechies, sur les communes de La Madeleine, Saint-André-Lez-Lille et Marquette-Lez-Lille. Son histoire, porteuse d’un riche patrimoine, est profondément liée au développement industriel autour de la Deûle. Cependant, la disparition des activités industrielles a engendré une situation de rupture du lien à la Deûle.

 

Valoriser le canal de la Deûle et de la Marque 

Parmi d'autres actions, la reconquête des friches et l’aménagement de la trame verte et bleue ont permis d’apporter des premières solutions à ce qui constitue un nouveau lien au canal. La Deûle est désormais considérée comme un atout majeur du développement durable du territoire. Ce pouvoir d’attraction retrouvé des "Bords de Deûle" met en lumière les nombreux enjeux d'envergure métropolitaine que revêt le secteur. Mais aussi la nécessité pour les parties prenantes de se mobiliser autour de son évolution.

 

5 intentions stratégiques

Les acteurs de la démarche ont imaginé un avenir commun pour ce secteur. Ils ont fait émerger, au cours d’ateliers réunissant ses parties prenantes, des idées de solutions concrètes pour répondre aux besoins des habitants et des usagers en matière de nature, de loisirs, d’animation urbaine, de déplacement et de logement. Ces idées s’organisent en cinq grandes thématiques :

  • la Deûle, lien de nature pour les métropolitains comme pour les riverains ; 

  • une ville habitée répondant aux besoins de logement de tous les ménages ; 

  • une ville qui garantit la qualité architecturale et urbaine ; 

  • une ville animée ; 

  • une ville accessible par des déplacements durables.

Des chantiers de mise en œuvre sont en cours de réalisation, notamment la définition d’un plan guide d’aménagement. Ils feront également l’objet d’un appel à contribution au deuxième semestre 2021.