100 %

Apprendre à vivre confinés

Vous êtes ici

Précédent

Ou comment vous rendre utiles malgé le confinement et passer les prochaines semaines le plus sereinement possible.

Publié le 25 mars 2020

Se rendre utile

Si vous devez limiter vos sorties et éviter les contacts directs ou proches, cela ne doit pas vous empêcher à veiller sur vos voisins, surtout s'ils sont âgés ou souffrent de pathologie(s). Un strict respect des consignes ne signe pas pour autant l’arrêt de la solidarité, souligne Le Monde.

En ce sens, le gouvernement lance la plate-forme covid19.reserve-civique.gouv.fr, pour que chacun puisse prendre sa part de la mobilisation générale des solidarités. 

Les restos du coeur ont besoin de renforts et font appel au bénévolat.

Toujours dans un sens solidaire : les personnes qui disposent de masques sont invitées à les déposer dans le hall du Foyer logement le Petit Paradis (70, rue Obert -situer) du lundi au vendredi entre 9h et 17h.

Sortir avec raison

Aérez-vous pour vos activités physiques ou sortir les enfants de façon responsable : pas de groupe sauf personnes du même foyer, pas de contact avec les autres, durée et distance limitée (1 km max, dans la limite d'une heure). Munis de votre autorisation remplie (à télécharger ici).

Evidemment, vous pouvez toujours faire vos courses, mais seul(e) ; une liste des commerces qui peuvent rester ouverts se trouve sous ce lien. Surtout, lavez-vous les mains en rentrant (et ne vous touchez pas le visage avant et encore moins le nez, la bouche ou les yeux) car le virus peut survivre sur les poignées de portes, la monnaie, les terminaux bancaires et de cartes bleues, les stylos...

D'ailleurs, en parlant de courses : certains commerces proposent des plats à emporter sur commande (boucherie Rigaud, Talents de fermes). N'hésitez pas à faire tourner le commerce local et ses artisans d'autant que certains ont mis en place des systèmes de livraison à domicile pour les personnes âgées ou isolées. En savoir +

Garder le contact

Il est important que vous restiez en contact avec vos proches. Question d'équilibre social et mental. Si téléphoner est un bien, il y a mieux : les services d'échanges d'appels vidéo. De nombreuses solutions gratuites existent  :  SkypeWhatsAppTelegramFace timeGoogle DuoMessenger... Essayez, vous risquez d'apprécier.

Et si vous exploriez les ressources du web ?

Il n'y a pas que de la pub sur internet, il y a aussi de très belles ressources libres d'accès à découvrir.

Voici quelques suggestions, juste pour vous convaincre de la réalité de cette richesse cachée  :

Tout cela n'est évidemment pas exhaustif (heureusement !). C'est juste pour ouvrir une porte ;)

Pour les parents, en plus des mesures permettant de faire classe à la maison, j'ajoute cette liste collaborative bourrée de bonnes idées dégotées sur le web pour occuper les ouailles après leur école virtuelle (podcasts, musique, ressources pédagogiques, meilleures chaînes YouTube...).

Se laisser porter par le temps

Enfin et plus généralement, gardez à l'esprit que ne rien faire est productif. Une pause pour réfléchir à l'essentiel, développer son imaginaire, observer, écouter... avant d'ouvrir, au hasard, un livre. Ou d'écouter de la musique... N'oubliez pas que vous avez maintenant du temps, alors prenez-le !