Vous êtes ici : Accueil / Patrimoine / Patrimoine bâti / La distillerie Claeyssens

La distillerie Claeyssens

> 1, rue de la Distillerie | Situer sur le plan de la ville

Il ne reste que trois distilleries de genièvre en France. Depuis 1817, celle de Wambrechies applique différentes recettes.

En 1789, la Révolution Brabançonne et les désordres qu'elle occasionne va inciter Guillaume Claeyssens à quitter sa Belgique natale pour venir s'installer à Wambrechies. La présence d'un moulin à eau sur le bord de la Deûle lui permet d'y implanter une huilerie (à partir des graines de lin cultivées dans le secteur).

Cette activité se révèle peu rentable et dès 1815, il va former le projet d'une distillerie suivant le processus imaginé par un ingénieur allemand de ses amis, Henri Lessen.

Tout est réuni : le savoir faire, l'eau (comme source de transport et d'énergie), une région agricole pour l'approvisionnement des matières premières et l'évacuation des résidus (les drêches). L'installation, relativement modeste, sera terminée en 1817. Mais rapidement, en cette période d'industrialisation où les conditions de travail sont très rudes, la consommation d'alcool augmente. La capacité de production se révèle alors insuffisante.

Aussi, en 1850, les installations sont fortement agrandies pour prendre le visage que l'on connait aujourd'hui. L'outillage actuel est en grande partie d'origine ce qui va le faire classer à l'Inventaire du Patrimoine en 1999. Les bâtiments, quand à eux, seront également classés en l'an 2000.

Aujourd'hui, le distillerie continue, par campagne, à produire différentes sortes d'alcool. Elle participe à l'animation touristique de la ville par des visites guidées qui peuvent se conclure par des dégustations. Mais attention à l'abus d'alcool !

pour les individuels : les mercredis à 15h et dernier samedi du mois à 15h.

Tél: 03-20-14-91-91

Pour les groupes, prévenir 15 jours à l'avance

La Malterie

> Quai de l'Ecluse | Situer sur le plan de la ville

Lors de l'agrandissement de la distillerie en 1850, il fut nécessaire de disposer d'un stock important d'orge maltée, l'un des composants de la fabrication. Pour ce faire, ce bâtiment va être réalisé dans le même style que l'ensemble de la distillerie. C'est pourquoi il est classé Monument Historique depuis l'an 2000.

Le maltage

Cette opération simple consiste à reproduire, de façon industrielle, le développement naturel d'une céréale afin que celle ci produise enzymes et sucres qui seront par la suite transformés en alcool.

Cette technique est essentiellement utilisée pour la fabrication de la bière.

Un peu d'Histoire

Les archivistes du Sivom Alliance Nord Ouest se sont penchés sur le patrimoine industriel wambrecitain et donc, sur l'Histoire de la distillerie...

> télécharger la brochure

Reportage TF1

Le JT de 13h de TF1 a consacré un reportage à la distillerie, jeudi 19 mai 2016.

> voir le reportage

Pôle d'excellence

La distillerie a reçu en 2012 du Ministère de l'économie, des finances et de l'industrie, le label "Entreprise du Patrimoine Vivant".

En savoir +

Le site de la distillerie

A consommer sans modération

En savoir +

Clin d'oeil

Itinéraires d'ici, de là et de chachacha

Le 19 février 2012, Danse à Lille a proposé une visite guidée atypique de la distillerie : deux artistes ont emmené le public à la découverte des trésors cachés du lieu... en dansant !

Retour en images (cliquez sur la photo)